Principaux sites touristiques
 

Cette rubrique présente les principaux sites touristiques du Maroc, classés par régions, avec leurs attraits vus selon Hors Circuit !

Taroudant

La ville

Taroudant est une ville berbère typique du sud marocain, distante de 75 km d'Agadir et de son aéroport et à 225 km de Marrakech. Elle s’étale dans la plaine du Souss, riche en fermes d’agrumes et de bananes, au pied des cimes du Haut Atlas occidental et de l'Anti-Atlas. Elle compte aujourd’hui près de 100.000 habitants.
Si elle ne compte pas parmi les villes impériales à proprement parler, Taroudant fut néanmoins capitale de la dynastie des Saadiens au 16è siècle. La vieille ville est enceinte d’une muraille épaisse longue de 7,5km, renforcée d’une centaine de tours et d’une vingtaine de bastions d'angle. L’idéal est de faire le tour des remparts en calèche en fin de journée lorsque les femmes et leurs enfants sortent de leur domicile au déclin du soleil et quand les murs crénelés de la ville se parent de couleurs orangées.

Cette cité fortifiée est célèbre pour ses souks, et notamment son artisanat du cuir (les fameuses babouches « climatisées » !) et ses bijoux berbères en argent.

Les souks

Les souks se répartissent entre deux zones distinctes, de part et d’autre de la place centrale Talmeklate : le marché municipal à l’ouest et le grand souk à l’est. Dans des ruelles tortueuses et ombragées, se succèdent une multitude d’échoppes et d‘ateliers en tous genres, fréquentés davantage par la population autochtone que par les touristes, ce qui en fait une médina encore très authentique. On trouve ainsi l’un après l’autre un sculpteur de pierre (dite « de Taroudant »), un ébéniste, un vendeur de tapis berbères, un bijoutier, un revendeur de produits à base d’argan ou d’huile de graines de figues de barbarie, un grossiste en vêtements d’occasion, un antiquaire, un forgeron, un négociant en miel… Tout le monde semble s’affairer !

Le marché hebdomadaire

Non loin de là, en-dehors de la médina, se déroule chaque dimanche un immense souk à ciel ouvert « souk el had » (marché du dimanche), où le Roudnai peut espérer trouver les prix les plus avantageux. Des montagnes de légumes et de fruits, des amas de vêtements peu chers, une multitude de caprins se négocient à grands renforts d’offres promotionnelles.

La tannerie

A l’extérieur des remparts se visite la tannerie, première étape dans le travail des peaux de cuir en vue de leur transformation en babouches ou en sacs. Le spectacle est moins haut en couleurs (mais pas en odeurs…) que dans la médina de Fès, mais le détour en vaut la peine pour les explications fournies sur le travail de ces dizaines de tanneurs qui piétinent et rincent les peaux dans les innombrables cuves que contient la tannerie.

La gastronomie locale

Sur le plan culinaire, Taroudant, comme toute autre agglomération au Maroc, vous permettra de savourer des plats traditionnels comme le couscous berbère, le tajine de poulet aux olives, et bien des préparations à base d’huile d’argan, d’huile d’olive ou d’hamlou.