Vous êtes ici:   Accueil > Notre magazine > Sur tous les fronts ...
 
Notre magazine
 
Sur tous les fronts
Numéro 49 – mai 2016  

En photo introductive, le premier dromadaire à deux têtes : il faut évidemment passer par Hors Circuit pour avoir la possibilité unique de voir ça... (et il n'y a aucun trucage du genre Photoshop !).

Bilan de notre 2ème tournée de gastronomie berbère à domicile en Europe cet hiver

On l'a échappé belle ! Il parait que nous avons bénéficié d'un hiver doux durant tout notre périple en Europe francophone de la mi-novembre à la mi-février...

Cela ne nous a pas empêché de devoir sortir les chaines à neige dès la première montée sur autoroute (que j'avais fort judicieusement essayées juste une semaine avant !)...

A bord de notre camping-car, nous ne nous sommes pas transformés en bonhommes de neige : le chauffage Truman a bien fonctionné, une fois compris qu'il fallait nous équiper de gaz propane et non butane. Néanmoins, l'isolation n'était pas top, notamment en raison des nombreux espaces vitrés. De même que la ventilation, qui de par son insuffisance a provoqué la formation de moisissures dues à la condensation.

Une nouvelle dizaine de milliers de kilomètres parcourus, souvent en empruntant de petites routes économiques et dépaysantes.

Une trentaine de repas réalisé pour environ trois cent personnes en tout. Un merci tout particulier à Philippe de Vive Le Vin à Liège pour les trois soirées organisées dans son tout nouveau magasin de vin, lors desquelles ses sélections de bouteilles pour accompagner les repas berbères ont été tout particulièrement judicieuses et surprenantes !

Des journaux parlent de nos repas berbères en Belgique !

La Meuse et Le Vlan - lundi 11 janvier 2016

IL A PLAQUE LA FINANCE POUR VIVRE SES REVES

Luc Tromme et sa famille ont fait étape à Wanze.

Luc Tromme, 53 ans, est un aventurier. Durant des années, il s'est cependant contenté de vivre sa passion pour le voyage durant ses vacances ou lors de pauses carrière. Il y a dix ans, il a cependant décidé de plaquer définitivement son job dans la finance pour s'installer au Maroc.

Sous la grisaille du ciel hutois, Luc Tromme nous accueille dans son camping-car, stationné à la Sarte à Huy. Une brève étape ravitaillement avant de se diriger vers Wanze où il devait préparer, avec son épouse, Hafida, un repas berbère pour une vingtaine de personnes, samedi soir. Depuis le 15 novembre, date de leur arrivée en Europe depuis le Maroc, leur mobile-home leur sert à la fois d'abri, de moyen de locomotion et de cuisine pour groupes. C'est là aussi qu'ils donnent cours à Hicham, 6 ans, et s'amusent avec Leila 1 an et 4 mois. Dans un mois, la famille clôturera son tour d'Europe pour rentrer au Maroc vers leur maison d'hôtes dans le Haut Atlas, afin d'organiser des circuits 4X4 ou de découvertes à pied pour touristes.

Luc Tromme, Liégeois d'origine, a toujours eu l'âme d'un aventurier. Il a cependant fait le grand saut vers l'inconnu il y a dix ans seulement. Détenteur d'une licence en administration des affaires, il a travaillé dans le secteur de la finance en Belgique, en Suisse et au Luxembourg.

ELLE M'A SAUVÉ LA VIE

« Je réalisais des audits internes. Je gagnais bien ma vie, mais je n'étais pas satisfait. Tous les dix ans, je plaquais tout pour faire un grand voyage. J'ai découvert l'Islande, l'Afrique du nord, la Polynésie. Mais, à un moment, il fallait revenir. À chaque fois, je reprenais mon job de consultant dans la finance en rêvant d'autre chose. »

Le déclic, Luc Tromme l'a eu il y a dix ans, en organisant un week-end de survie pour des amis : « Cela a eu du succès, j'ai décidé de me lancer définitivement dans ce secteur en m'installant dans le Haut Atlas à Taroudant ». Les touristes français et belges ont très vite été assez nombreux. C'est aussi dans ces montagnes que Luc a rencontré son nouvel amour Hafida : « Elle avait 18 ans, moi 45 ans. Elle m'a sauvé la vie à deux reprises, notamment en tuant un gros scorpion qui menaçait de me piquer ! Je l'ai demandée en mariage. Elle a hésité puis a fini par dire oui. C'était le bon choix. »

Depuis, Luc et Hafida ont deux enfants. Ces derniers mois, le contexte international a fait chuter le nombre de touristes au Maroc. Pour dénicher de nouveaux débouchés Luc et Hafida ont donc décidé de proposer leur cuisine berbère en Europe. Luc et Hafida proposent des formules de repas berbère façon traiteur (20 € par personne) ou cuisine à domicile (35 euros avec le service). Parmi leurs spécialités le tajine de poulet aux zestes d'orange et au gingembre ainsi que le seffa de cheveux d'ange sucré au poulet et à la cannelle. « Notre petit secret, ce sont les épices directement importées du Maroc » précise Hafida. Une nouvelle aventure en cours d'écriture : «Rien n'est planifié. Peut-être que cela va déboucher sur autre chose. S'il y a dix ans on m'avait dit que je serais ici, je ne l'aurais pas cru... »

AURÉLIE BOUCHAT

Prochaine tournée européenne de gastronomie berbère : cet été !

Pour l'organisation d'un repas berbère de dégustation, notez bien nos prochaines dates de voyage en Europe : de la mi-juin à la mi-septembre 2016.

Merci déjà à Thierry, Marisette, Patrick, Marie-Thérèse, Martine, Danielle, Paul, Dodo, Charlotte, Isabelle et j'en passe... pour leur réservation qui nous mènera à nouveau tant en Bretagne, en Dordogne, en Meurthe-et-Moselle qu'au Luxembourg, dans le Jura suisse et dans toute la Belgique. Autant de clients fidèles envers notre cuisine du terroir marocain, mais aussi des nouveaux venus, qui ont été séduits par leur participation à un repas en 2015.

Une nouvelle opportunité de revoir nos amis et anciens clients (souvent les deux à la fois !) et de garder le contact.

Pourquoi ne pas souscrire vous aussi à cette formule originale de repas à domicile, qu'il y ait ou non un évènement en perspective, que ce soit entre amis, en famille ou entre collègues ? Toutes les occasions sont bonnes pour s'octroyer un peu de plaisir ! Il suffit de me contacter à horscircuit@hotmail.com ou au 00 212 61 09 06 04 ou sur Facebook pour connaitre nos disponibilités ou recevoir notre plaquette détaillée.

Hors Circuit, sur tous les fronts

En ces temps difficiles de marasme économique dans le secteur du tourisme au Maroc comme en règle générale dans votre pays, nous tachons de développer notre visibilité sur le net autant que faire je peux !

Sur Facebook, au côté de ma page perso Luc Tromme (https://web.facebook.com/luc.tromme ) et de la page professionnelle Hors Circuit (https://web.facebook.com/Circuits.et.Treks.au.Maroc/ ), vous pouvez nous suivre désormais au niveau de nos activités aux Terrasses de l'Atlas sur la page https://web.facebook.com/Les.Terrasses.de.l.Atlas/ , au niveau du Camp Bédouin sur la page https://web.facebook.com/Le-Camp-B%C3%A9douin-526152370891809/ et en ce qui concerne nos repas berbères en Europe sur https://web.facebook.com/Luc-Hafida-211594435891416/ .

Sur Airbnb, vous pouvez désormais réserver tant pour nos Terrasses de l'Atlas (https://www.airbnb.fr/rooms/12375601?checkin=06%2F06%2F2016&checkout=11%2F06%2F2016&s=zm70lRZE) que pour notre Camp (https://www.airbnb.fr/rooms/12377094?checkin=06%2F06%2F2016&checkout=11%2F06%2F2016&s=Zg38WSa0).

De même, sur Homelidays, notre maison d'hôtes est désormais présente (https://www.homelidays.com/hebergement/p6535492).

L'agence de voyage www.yakago.voyage a quant à elle publié trois nouveaux circuits pour sa nouvelle destination au Maroc dont nous sommes la première agence réceptive : https://www.yakago.voyage/recherche/?destination=afrique&thematique=all&order-by=price-high&pageid=9&form=mini .

Bientôt le grand public retrouvera également Les Terrasses de l'Atlas sur le portail international de location Rentholidayrentals.com .

Traduction de nos sites internet en langues étrangères

C'est lui sur la photo ci-dessous : Florent ! Ce photographe original (client Hors Circuit 2013) a posé sa valise pour traduire notre site internet du Camp Bédouin en espagnol, chantier qui a déjà été réalisé aux trois quarts à l'heure où je vous écris. Grâce à notre offre, il compte bien faire profiter son fils de 5 ans d'un séjour d'une semaine dans le désert au Camp Bédouin.

Si vous connaissez dans votre entourage quelqu'un qui serait intéressé par ce troc ‘travail de traduction contre séjour au Maroc', n'hésitez pas à nous mettre en contact avec lui : nous cherchons toujours à publier notre site du Camp Bédouin et celui des Terrasses de l'Atlas en allemand et en néerlandais.

An Englishman in Afensou !

Jeremy a convaincu Fiona de quitter son confort de leur villa en Italie pour arpenter les hautes vallées de l'Atlas en notre compagnie. Tony a fait de même avec Madeleine. Ils ne se connaissaient pas et se sont retrouvés en même temps à nos Terrasses de l'Atlas pour profiter en ce début février des amandiers en fleur, des cimes enneigées, de la luminosité du ciel hivernal ... et des bons petits plats de Hafida !

La perle

De : Ghislaine et Didier Aubert

Objet: Notre séjour au Camp Bédouin

Message: « Bonjour Luc, voilà deux mois que nous sommes rentrés du Maroc et nous n'avions pas encore pris le temps de vous dire le plaisir que nous avons eu à séjourner au Camp Bédouin. Quel environnement, quelle nature et quel accueil ! Merci pour les explications précises concernant les balades, elles nous ont été fort utiles pour profiter de nos 4 jours passés au Camp Bédouin en janvier 2016. Quant à Morad, c'est une perle, il est aussi efficace et sympathique que discret. Merci à lui, et quel cuisinier, la mousse au chocolat sur une sebka au milieu de nulle part, c'était presque irréel. Mesdames et Messieurs les voyageurs, quel dommage que vous ne vous rendiez pas au Camp Bédouin, c'est une très belle expérience que nous renouvellerons certainement au cours de nos fréquents voyages au Maroc. Encore merci. Cordialement. »
Oui, il a bien grandi, le petit Morad, ... et grandi en bien !

Etapes inédites

André et Christiane gardent un excellent souvenir de leur voyage au Maroc que notre agence Hors Circuit leur a concocté ainsi que de leur passage à notre maison d'hôtes berbère.

Un circuit assez classique au départ de Marrakech, passant par Ouarzazate, la Vallée du Drâa, l'Anti-Atlas et Tafraoute et pour finir Essaouira. Mais jalonné d'étapes plutôt inédites comme le Bivouac Nomade Akka Nait Sidi, la maison d'hôtes Tigmi Bulbul et notre auberge Les Terrasses de l'Atlas bien évidemment !

Pierre et Séverine : aller plus haut !

Ils voulaient titiller les sommets et les combes encore enneigées... Ils en ont eu pour leur sueur !

Au départ des Terrasses de l'Atlas, le soleil a fini par percer et permettre l'ascension vers les dernières bergeries à 2500 m d'altitude, juste sous les plus hautes cimes du Haut Atlas occidental qui culminent à 3500 m.

Carine, Xavier, Simon, Véronique, Anne and co

Douze copains/copines ont confié à Hors Circuit la mission quasi impossible d'organiser un trek sur mesure en tenant compte des différences de forme physique de chacun. C'était sans compter sur l'esprit d'équipe d'une part et d'autre part sur notre capacité d'adaptation continue !

Quelques moments de souffrance dans les fortes côtes, de nombreux panoramas grandioses de montagne, des instants de partage conviviaux à répétition, des rencontres locales insolites et évidemment des souvenirs, des images plein la tête...

Du Valais à l’Atlas…

... il n'y avait qu'un pas que Sarah et Greg ont franchi avec leurs enfants, tous fans de montagnes !

Que ce soit à dos d'âne, en 4x4, sur les branches d'un arganier ou sous la toile de tente, toute la famille a bien profité, semble-t-il, de leur immersion profonde en pays berbère !

A la revoyure dans le Valais ?

Dominique Wacker, de passage aux Terrasses de l’Atlas

Ils connaissaient notre Camp Bédouin et ont voulu découvrir nos Terrasses de l'Atlas ! Une belle occasion de montrer à Dominique, son mari et leurs amis les nombreux points d'eau jalonnant notre haute vallée berbère...

Immersion d’une semaine dans le Sahara

Richard et Bernie ont utilisé la plateforme de voyage « Le Voyage Autrement » pour dénicher le circuit hors sentiers battus qui leur convenait.

Pendant une semaine, nous arpenterons les pistes du Sahara marocain aux alentours de notre Camp Bédouin à la découverte des curiosités locales. Les rencontres avec les animaux (dromadaires, ânes sauvages, cigognes, oies sauvages, etc.) s'avèreront finalement bien plus nombreuses qu'avec l‘indigène !

Au menu, cascades de Khaoui Nam en plein désert, bivouac à un ancien fort de la Légion Etrangère, zigzags dans un labyrinthe de dunes ocres, exploration des abris sous roche entourant la dépression de notre Camp Bédouin, etc.

Un séjour convivial loin des hordes, c'est le moins qu'on puisse dire !