Vous êtes ici:   Accueil > Notre livre d'or > Circuit challenge " L'Appel du Désert " - 12 jours en avril 2006...
 
Notre livre d'or
 
Circuit challenge " L'Appel du Désert " - 12 jours en avril 2006

Xavier (34 ans, Partner, Lottert -B-) : " Que dire de ce circuit ? Une expérience de vie certes. Une réflexion personnelle intense et forte. Des moments parfois durs, souvent forts et inoubliables. Je m'en vais plein d'images dans la tête mais surtout avec ma vérité. Merci Luc pour cette organisation excellente, vraiment. Merci aussi de nous avoir montré une partie de toi et de ton univers."

Lieve (51 ans, mère au foyer, Anvers -B-) : " Je n'avais pas beaucoup envie de venir a priori car mal dans ma peau et dans ma tête. Finalement ce voyage m'a beaucoup donné : je crois que je me suis retrouvée et reconstruite. Je sais désormais ce que je dois faire en rentrant à la maison ! Je craignais de souffrir du manque de confort prévu dans cette formule mais au contraire cela m'a fait rendre compte de bien des choses et j'apprécierai désormais mieux le confort à la maison ! Je veux revenir lors de l'un de tes prochains circuits et ferai encore plus d'efforts pour remporter le prochain challenge que tu organiseras. Jamais je n'oublierai ce voyage. "

Charlotte (28 ans, Manager, Arlon -B-) : " Itinéraire très varié qui en met plein les yeux, convivialité des bivouacs, super alimentation, organisation irréprochable. Merci de m'avoir fait sentir vivre : on se rend compte qu'on est finalement peu de chose et que nos tracasseries quotidiennes au pays ne sont que futilités. Prends soin de cette oasis ! "

Paule (53 ans, General manager, Anvers -B-) : " Envie de revenir. Envie de pénétrer encore davantage la culture marocaine. Envie de découvrir d'autres coins, d'autres gens. Envie de partager leur simplicité. Envie de retrouver la déconnexion totale qu'offre un tel circuit, loin du stress omniprésent de notre vie occidentale. J'ai adoré l'Atlas, ses espaces et ses panoramas. Le désert était dur, plus dur. Et ce sera finalement mon meilleur souvenir… avant de revenir, Luc, pour d'autres évasions ! "