Vous êtes ici:   Accueil > Blog > Exemple de raid 4x4 dans le grand sud marocain...
 
Notre blog
 

Découvrez ci-dessous un exemple de raid 4x4 organisé pour un groupe d'amis en avril 2019.

Raid 4x4 dans le grand sud marocain


Raid 4x4 dans le grand sud marocain


Jour 1 : Agadir – Plage Blanche
 
En fonction de l’heure d’arrivée, on peut espérer déjà gagner la zone désertique de la Plage Blanche, ou tout du moins une chouette petite oasis juste avant. Toujours en fonction du temps disponible, on peut imaginer aussi ajouter un tronçon de pistes sablonneuses et en bord de mer entre Agadir et Aglou Plage. L’itinéraire serait donc : Agadir – Massa (30 min de route) / Massa – Aglou (1H30 de pistes) / Aglou – Sidi Ifni – Foum Assaka (2 bonnes heures de route) / Assaka – Fort Noun (30 min de pistes) / si le temps imparti le permet, Fort Noun à Aoreora à la Plage Blanche en 30 min route + 1H30 de pistes
 
Hébergement en bivouac sauvage à l’oasis de Fort Noun ou dans les dunes de la Plage Blanche.
 
 
Jour 2 : Aoreora – sebkha et dunes de Khaoui Nam
 
Remontée d’une gorge de toute beauté avec passages aqueux, piste en bordure de falaises avec quelques dunes isolées jusque Foum Drâa, pistes en zone désertique jusque Tafnidilt : 3 à 4 heures de pistes.
Route de Tafnidilt à Akhfenir (2 heures). Piste dans la sebkha (dépression) de Khaoui Nam : 1 à 2 heures selon le lieu de bivouac.
 
Bivouac soit dans la dépression soit dans des dunes ocres.
 
 
Jour 3 : Khaoui Nam – Camp Bédouin
 
Du désert de dunes ocres, on rejoint les gueltas (cascade, canyon) de Khaoui Nam, l’un des clous de ce raid. Puis on fait des pistes et du hors-piste (selon mon humeur !!!) pour rejoindre l’immense sebkha de Tah et ses falaises colorées ou ensablées. Comptons facilement 4 à 5 heures de pistes.
 
On rejoint la Nationale 1 qu’on empruntera sur à peine quelques kms pour aller voir des salines.
 
Hébergement non loin à notre Camp Bédouin (www.camp-bedouin-maroc.com ) en tentes confortables. Sanitaires communs. Douche chaude. Gastronomie du désert (dromadaire !).
 
Jour 4 : Camp Bédouin – gorge Chbeika
 
Du Camp, on traverse le plateau de barkhanes (dunes se déplaçant avec le vent) en 2 heures souvent de hors piste jusque la route côtière. A marée basse, possibilité de rouler sur la plage pour ceux qui veulent jusqu’au village de pêcheurs et de ramasseurs d’algues de Amgriou. 2 heures de route via Tarfaya jusque la lagune de Naïla : là, excursion en barque de pêcheurs sur la lagune jusqu’aux dunes bordant l’océan. Encore 1 heure de route pour dépasser Akhfenir (quelques autres curiosités en chemin) et rentrer sur piste dans une gorge sauvage pour y chercher un lieu de bivouac.
 
Jour 5 : Chbeika – Icht
 
De Chbeika, on sort de la gorge pour rejoindre d’anciens campements militaires qui valent le coup d’œil du côté de Abteih, puis piste pour Msied et Aouinet Torkoz (aucune idée du temps de piste, mais ce sera copieux) afin de rejoindre la petite route de Assa à Icht. Hébergement à l’établissement Borj Biramane, en tente nomade et sanitaires communs nickels. Petite piscine, bar… On reste dans l’ambiance tout de même.
 
Jour 6 : Icht – Tafraoute
 
Bien que la piste est en train d’être transformée en route, remontée de superbes gorges jusqu’au canyon d’Igmir. L’alternative est de faire des pistes pour aller découvrir plusieurs oasis perdues, mais on rate alors les gorges (deux heures de conduite). Détour aller/retour jusqu’en surplomb du canyon d’Igmir et descente au fond du canyon (cul de sac) pour pique-nique (deux heures de conduite). Ensuite, pas d’autre choix que d’emprunter de petites routes de montagne sinueuses et très jolies pour traverser les plus touristiques gorges d’Aït Mansour (mais très photogéniques) et aller bivouaquer au milieu des rochers peints, à proximité immédiate de Tafraoute. L’alternative (supplément à prévoir) est de dormir en maison d’hôtes isolée et très confortable non loin (mais je pense que ca gâcherait l’ambiance générale).
 
Jour 7 : Tafraoute – Taroudant
 
De Tafraoute, j’essaierai de trouver quelques pistes pour redescendre sur Taroudant (plus faites depuis longtemps et ca a pas mal goudronné, donc repérage préalable par moi nécessaire). Sinon, les petites routes nouvelles sont vraiment désertes et l’on pourrait alors envisager une boucle supplémentaire de Ouled Berhil pour rejoindre l’hébergement du soir par des pistes traversant des hautes vallées au pied des hautes cimes de l’Atlas Occidental. Hébergement à notre maison d’hôtes berbère Les Terrasses de l’Atlas (www.terrasses-atlas.com; voir aussi ce qu’on en dit sur https://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g1183132-d2194283-Reviews-Les_Terrasses_de_l_Atlas-Taroudant_Souss_Massa_Draa_Region.html ) : vous êtes à nouveau chez nous !
 
Jour 8 : Taroudant – Agadir
 
Route pour l’aéroport d’Agadir. Vol retour.